Eruption en Islande: L'espace aérien irlandais fermé mardi

Actualisé

Eruption en IslandeL'espace aérien irlandais fermé mardi

Aucun avion n'atterrira ni ne décollera en Irlande mardi matin en raison du retour de cendres issues du volcan islandais Eyjafjöll. La Suisse ne sera pas touchée.

par
tpi

L'interdiction sera en vigueur de 7h à 13h locales (06h00 à midi GMT), a fait savoir l'aviation civile. Ces restrictions ne concerneront pas les vols qui emprunteront l'espace aérien irlandais en provenance de la Grande-Bretagne ou de l'Europe.

Cette décision a été prise suite aux changements de vents en Islande, qui poussent depuis plusieurs jours le nuage de cendres sur une trajectoire sud-est vers l'Europe, alors qu'il dérivait précédemment vers le nord, selon l'Office météorologique d'Islande.

Les cendres crachées par le volcan Eyjafjöll ont entraîné la fermeture de la quasi-totalité de l'espace aérien européen à la mi-avril, entraînant une paralysie inédite du trafic.

«Pas de risque pour la Suisse»

Du côté de Météosuisse, on observe également l'avancée du nuage. «Les cendres arrivent effectivement sur l'Irlande et l'Ecosse, commente le prévisionniste Daniel Cattani. Mais elles ne touchent pas du tout la France ou l'Espagne et ne devrait donc pas nous arriver dessus. Nous sommes dans une configuration où les vents emmènent le nuage en direction des Canaries. Le risque qu'il touche Londres est faible.»

Daniel Cattani précise que le modèle sur lequel il base cette analyse est réactualisé toutes les six heures. Il ajoute en outre que ce nuage voyage a plus basse altitude que celui qui avait paralysé les espaces aériens européens en avril, ce qui devrait limiter son rayon d'impact. «Plus le nuage est élevé, plus il y a de chance qu'il se répande», conclut ainsi Daniel Cattani.

(tpi/ap)

Ton opinion