Paul le poulpe a tranché: L'Espagne gagnera le Mondial
Actualisé

Paul le poulpe a tranchéL'Espagne gagnera le Mondial

Le prophète sous marin a rendu son verdict concernant la finale de la Coupe du monde. Selon le célèbre poulpe, l'Espagne va se défaire des Pays-Bas et glaner sa première étoile.

par
map

Paul, poulpe devin et devenu diva planétaire, a prédit vendredi que l'Espagne serait championne du monde de football, et devrait se réconcilier avec les Allemands qui voulaient le griller: la Mannschaft sera 3e.

Devant des caméras du monde entier, la star invertébrée de l'aquarium d'Oberhausen (ouest de l'Allemagne) a rendu son verdict en quelques secondes: sans même toucher d'une tentacule la boîte en plexiglas étiquetée du drapeau néerlandais, il s'est avachi de toute sa masse gluante sur celle des Ibères, et en a soulevé le couvercle pour en attraper la moule.

C'était le premier présage sans lien avec la Nationalmannschaft pour ce poulpe qui s'est fait un nom grâce à la justesse de ses pronostics sur l'équipe d'Allemagne.

Pauline, son pendant femelle d'un aquarium de La Haye, a prédit une victoire des Pays-Bas contre «la Roja», mais elle est arrivée bien tard dans la course des pythies.

La carrière de Paul a en effet commencé avec l'Euro-2008: l'oracle aux huit tentacules ne s'était trompé que sur un seul match de l'Allemagne: la finale perdue contre l'Espagne.

Invité vendredi à se prononcer sur la «petite finale» samedi contre l'Uruguay, il a tergiversé 10 minutes avant de soulever le couvercle de la boîte allemande.

Ce geste qui pourrait le réconcilier avec des supporteurs allemands qui n'ont pas digéré la défaite de leur équipe en demi-finale contre l'Espagne et rivalisent désormais d'idées de recettes de poulpe sur internet.

Don de voyance ou question de chance? Les mathématiciens ont de quoi être impressionnés: il avait une chance sur 64 de voir juste pour les six matches que l'Allemagne a disputés jusqu'à présent au Mondial. Mais pour plusieurs scientifiques, le phénomène relève du «pur hasard».

«Peut-être qu'il trouve des couleurs plus sympathiques que d'autres. En tous cas, il pourrait gagner beaucoup d'argent», observe Nadja Ziebarth, biologiste marine au sein de l'organisation écologiste BUND.

«C'est du pur hasard, confirme un autre expert, Eike Rachor. Ces corbeaux de la mer comme on les appelle sont relativement intelligents, ils ont de bons yeux et sont faciles à dresser».

Né en 2008 à Weymouth (Angleterre), la pieuvre prophète avait très justement présagé chacun des matches de l'Allemagne en Afrique du Sud: victoires sur l'Australie et le Ghana et défaite face à la Serbie en phase de groupes, puis victoires sur l'Angleterre en 8e de finale et sur l'Argentine en quart de finale... jusqu'à la défaite face à l'Espagne en demi-finale.

Depuis que cette dernière prophétie s'est réalisée, l'aquarium s'est vu dans l'obligation de veiller à la sécurité autour du bassin du poulpe maudit des Allemands, mais qui compte 60.000 amis sur Facebook, contre 5.000 pour le sélectionneur Joachim Löw.

«Nos collaborateurs gardent un oeil vigilant sur Paul» qui fait l'objet non «pas de menaces de mort sérieuses mais de méchants e-mails du style: 'donnez-le nous pour la poêle'», raconte à l'AFP Daniel Fey, un employé de l'aquarium.

Même le chef de gouvernement espagnol, José Luis Rodriguez Zapatero, a envisagé de lui «envoyer une équipe de protection».

Quoi qu'il arrive, le poulpe ne survivra pas à une autre Coupe du monde: selon l'aquarium, son espérance de vie est limitée à 3 ans en moyenne, et il a déjà deux ans et demi.

La «prédiction» de Paul pour la finale en vidéo:

Ton opinion