L'Espagne paralysée par la grève des routiers
Actualisé

L'Espagne paralysée par la grève des routiers

La grève des transporteurs routiers espagnols se poursuit.

Le mouvement a provoqué lundi des bouchons en plusieurs points du pays. Les professionnels de la branche protestent contre la flambée des prix du gazole.

La deuxième organisation de transporteurs routiers, la Fenadismer (qui affirme représenter 70 000 camions sur un total de 380 000 en Espagne) a appelé à une «grève illimitée» à compter de ce lundi pour réclamer au gouvernement des mesures pour compenser les hausses des carburants.

Cette grève suit un mouvement similaire lancé par une autre organisation, la «Plate-forme pour la défense du secteur du transport» qui affirme représenter 50 000 camions.

Selon le journal «ABC», l'objectif des routiers grévistes serait durant la semaine de bloquer les raffineries pour perturber l'approvisionnement en carburants et de gêner l'accès aux marchés nationaux. Le ministère des transports a indiqué qu'il présenterait au milieu de la semaine un «important» paquet de mesures destinées aux transporteurs.

Cette grève intervient alors qu'une partie des pêcheurs espagnols observent depuis plus d'une semaine une «grève illimitée» à l'appel de la principale organisation patronale, Cepesca, là aussi pour réclamer des mesures contre le gazole cher.

(ats)

Ton opinion