Actualisé 27.03.2008 à 11:00

L'Espagne prend de l'épaisseur devant l'Italie

Un mois et demi après avoir battu la France, vice-championne du monde, l'Espagne a dominé mercredi à Elche (1-0) l'Italie, championne du monde, dans son style habituel: en faisant beaucoup circuler le ballon.

L'Espagne de Luis Aragones en est désormais à 14 matches consécutifs sans connaître la défaite: 10 victoires et quatre nul.

Les Espagnols se sont imposés sur un but splendide de David Villa (une reprise du gauche foudroyante dans la lucarne de Buffon) après un mauvais renvoi de Fabio Cannavaro (78e).

Le défenseur central italien avait déjà eu beaucoup de mal face au même Villa dimanche en Championnat d'Espagne lors du match entre le Real Madrid et Valence (victoire 3-2 du Valence de Villa).

Les Espagnols ont eu les occasions les plus nettes: une double occasion en or en fin de première période (37e) par Torres puis Fabregas (mais Buffon s'est montré impérial les deux fois), puis une franche occasion par Fabregas en seconde période (67e).

L'Italie, qui a subi le jeu sans toutefois trop souffrir, s'est montrée dangereuse surtout par Camoranesi, qui a trouvé la barre transversale d'Iker Casillas en seconde période (51e) avant de buter sur le gardien et capitaine espagnol, une minute avant le but de Villa (77e).

Le défenseur central espagnol du FC Barcelone, Carles Puyol, touché à une cheville, a dû laisser sa place en début de match à Raul Albiol (18e).

AFP

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!