Fils «pacifiste»: L'Espagne refuse l'asile politique à un fils d'Oussama ben Laden
Actualisé

Fils «pacifiste»L'Espagne refuse l'asile politique à un fils d'Oussama ben Laden

L'Espagne a refusé mercredi l'asile politique à Omar ben Laden, l'un des fils du fondateur d'Al-Qaïda Oussama ben Laden.

Madrid estime que sa sécurité n'est pas notoirement en danger au Moyen-Orient comme il l'affirme.

«La décision lui a été notifiée mercredi après-midi», a indiqué un porte-parole du ministère espagnol de l'Intérieur. «Cette décision est conforme à l'avis de la commission du HCR», le Haut commissariat des Nations unies pour les réfugiés, a ajouté ce porte- parole.

Omar ben Laden, 28 ans, qui réside habituellement en Egypte et a un passeport saoudien, a la possibilité de faire appel de cette décision, conformément à la législation espagnole. Il avait demandé lundi l'asile politique en Espagne alors qu'il était en transit à Madrid, lors d'un voyage entre Le Caire et Casablanca au Maroc.

Omar ben Laden se définit comme un fils «pacifiste» d'Oussama ben Laden. Il est le quatrième enfant d'un premier mariage de l'homme le plus recherché au monde. (ats)

Ton opinion