L'Espagne remporte une deuxième victoire
Actualisé

L'Espagne remporte une deuxième victoire

L'Espagne disputera les 8es de finale de la Coupe du monde. A Stuttgart, elle s'est imposée 3-1 contre la Tunisie (groupe H), après avoir été longtemps menée au score. Raul et Torres ont renversé la vapeur en l'espace de cinq minutes.

Largement favorite, l'Espagne se créait la première occasion dès la 5e sur une puissante frappe de Villa qui manquait de peu le cadre de Boumnijel. Les données de la rencontre étaient bouleversées à la 8e: sur sa première attaque, la Tunisie surprenait la défense espagnole, et Mnari marquait, profitant d'un bon travail préparatoire de Jaziri.

Sur coup franc, Villa forçait le gardien tunisien à un arrêt aux poings à la 10e. Ensuite, malgré une nette domination, les Ibères se montraient trop imprécis dans la dernière passe. Les hommes de Roger Lemerre n'étaient que rarement mis en grand danger. Sur contres, ils inquiétaient sporadiquement une défense espagnole qui ne respirait pas une sérénité totale.

Sauvetage sur la ligne

A l'approche du repos, l'Espagne se créait deux occasions. D'abord sur un tir de Torres, puis, sur corner, par Xabi Alonso dont la reprise de la tête était sauvée sur sa ligne par Ayari (44e).

A la pause, Luis Aragones procédait à deux changements, Raul et Fabregas relayant Luis Garcia et Senna. L'Espagne mettait immédiatement une grosse pression sur la défense tunisienne. Boumnijel effectuait un bel arrêt sur un tir puissant de Fabregas (48e).

Au fil des minutes, l'Espagne tentait en vain de trouver l'ouverture. Aragones prenait un risque en faisant son troisième changement dès la 57e, Joaquin prenant la place d'un Villa qui n'avait pas confirmé ses bonnes dispositions initiales.

Mauvais renvoi

L'Espagne égalisait enfin à la 71e, Raul profitant d'un mauvais renvoi de Boumnijel après un tir de Fabregas. Celui-ci était tout près de donner l'avantage aux siens à la 75e, mais le gardien tunisien s'interposait. Ce n'était que partie remise: une minute plus tard, Fabregas lançait Torres et l'attaquant de l'Atletico Madrid éliminait Boumnijel pour marquer dans le but vide. Sur penalty à la 91e, Torres inscrivait le numéro trois. Il prenait du même coup seul la tête du classement des buteurs.

Derrière l'Espagne, les trois autres équipes du groupe peuvent encore rêver. L'avantage va à l'Ukraine (3 points) au détriment de la Tunisie et de l'Arabie Saoudite (1 point).

Espagne - Tunisie 3-1 (0-1)

Stade FIFA, Stuttgart. 52 000 spectateurs (guichets fermés).

Arbitre: Simon (Br).

Buts: 8e Mnari 0-1. 71e Raul 1-1. 76e Torres 2- 1. 91e Torres (penalty) 3-1.

Espagne: Casillas; Sergio Ramos, Pablo, Puyol, Pernia; Xabi Alonso, Senna (46e Fabregas), Xavi; Luis Garcia (46e Raul), Villa (56e Joaquin), Torres.

Tunisie: Boumnijel; Trabelsi, Jaidi, Haggui, Ayari (57e Yahia); Namouchi, Mnari, Nafti, Chedi (80e Guemamdia), Bouazizi (57e Ghodbane); Jaziri.

Notes: la Tunisie sans Santos (blessé). Avertissements: 30e Puyol, 32e Ayari, 40e Trabelsi, 70e Jaidi, 80e Guemamdia, 85e Jaziri, 94e Mnari. (si)

Ton opinion