Actualisé 24.02.2009 à 21:08

Guantanamo

L'Espagne se dit prête à recevoir des détenus

Le ministre espagnol des affaires étrangères, Miguel Angel Moratinos, a annoncé mardi que son pays était prêt à recevoir des prisonniers du centre de détention américain de Guantanamo.

Il s'exprimait après un entretien avec Hillary Clinton à Washington.

La secrétaire d'Etat américaine «a demandé mon aide pour résoudre la tragédie inacceptable que représente le sort des prisonniers de Guantanamo», a déclaré M. Moratinos à la presse espagnole.

«Je lui ai dit que l'Espagne était d'accord sur le principe de coopérer en recevant des prisonniers, du moment que les conditions légales étaient acceptables». Les Etats-Unis détiennent encore environ 250 prisonniers dans la base navale cubaine de Guantanamo. Quelque 520 détenus du camp ont été libérés ou transférés dans d'autres pays.

Peu après son entrée à la Maison Blanche le 20 janvier, le président américain Barack Obama a ordonné la fermeture du centre de détention controversé dans un délai d'un an.

(ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!