Russie: L'espionne Anna Chapman lance sa ligne de mode
Actualisé

RussieL'espionne Anna Chapman lance sa ligne de mode

L'ex-espionne russe Anna Chapman, démasquée aux Etats-Unis en 2010, lance une collection. La collection y est qualifiée d'«arme mortelle pour la femme, faite en Russie».

Les deux modèles présentés sont des robes droites et longues à col fermé. Le texte fait une large référence au folklore russe.

«La collection est fondée sur des robes dans une tranche de prix et un style accessibles à pratiquement toute femme russe», a déclaré à l'agence Interfax Grigori Belkine, porte-parole de la banque pour laquelle l'ex-espionne exerce par ailleurs officiellement une activité de conseil.

La jeune femme a été rapatriée en Russie en juillet 2010, avec neuf autres agents russes démasqués, dans un échange digne de la guerre froide. Ils avaient été accueillis chaleureusement par Vladimir Poutine, lui-même ancien membre du KGB soviétique puis directeur du FSB, les services secrets russes.

Depuis, Anna Chapman a été présentatrice de télévision et femmes d'affaires, cultivant l'image d'une femme sexy: elle a posé notamment en petite tenue pour un magazine masculin.

Treillis moulants

En juillet dernier, la jeune femme avait adressé un message via Twitter à l'ex-consultant informatique des services secrets américains Edward Snowden, réfugié en Russie. «Snowden, veux-tu m'épouser?», avait-elle écrit.

Coiffée d'une chapka à l'étoile rouge et de treillis moulants, elle est aussi devenue l'héroïne d'un jeu de guerre russe populaire sur Internet, dont le «commandant en chef» est Vladimir Poutine. (ats)

Ton opinion