L'esprit de YouTube soufflera dans les pubs du Super Bowl
Actualisé

L'esprit de YouTube soufflera dans les pubs du Super Bowl

MIAMI - L'esprit «YouTube», le populaire site d'échange de vidéos amateurs, va souffler dimanche sur le Superbowl, la finale du Championnat de football américain. Plusieurs annonceurs ont organisé un concours grand public pour la réalisation des spots publicitaires les plus chers de l'année.

Enorme événement télévisuel, le Superbowl, qui oppose à Miami Chicago Bears à Indianapolis Colts, est toujours l'occasion d'un festin de publicités. Un spot de 30 secondes, qui n'est généralement diffusé qu'à cette occasion et uniquement aux Etats- Unis, se monnaie ainsi 2,6 millions de dollars (3,2 millions de francs) devant une audience estimée entre 90 et 133 millions de téléspectateurs.

«C'est de loin l'événement publicitaire le plus important de l'année», affirme John Antil, professeur en marketing à l'Université du Delaware. «Je crois même que la moitié du public regarde l'événement davantage pour les pubs que pour le match», ajoute-t-il.

Cette année, pour la première fois, des annonceurs, tels Chevrolet, Doritos - une marque de chips -, et la NFL, la ligue de football elle-même, ont décidé d'organiser un concours pour confier la création d'un spot à des amateurs.

Beckham et LL Cool J

«C'est l'effet de la popularité des sites comme YouTube et de cette tendance d'aujourd'hui où l'on essaye d'être le plus proche possible du consommateur», commente Antil. Sur un millier de concurrents, Doritos a sélectionné cinq finalistes, qui recevront chacun 10 000 dollars et seront départagés par les internautes. Le gagnant aura l'honneur de voir son spot diffusé le grand soir.

David Beckham, qui jouera la saison prochaine aux Etats-Unis, devrait aussi apparaître dans un spot pour la chaîne câblée de la NFL, aux côtés de personnalités aussi diverses que Janet Reno, l'ancienne ministre de la Justice, et le rappeur LL Cool J.

Le Superbowl est avant tout un événement familial. Le programme, qui commence six heures avant le match et finit deux heures après, est l'occasion de fêtes qui réunissent en moyenne 17 personnes autour d'un même écran. Même les femmes sont là: 30 millions d'entre elles vont regarder le match aux Etats-Unis.

Ton opinion