Tennis: L'essentiel de la nuit à l'US Open
Actualisé

TennisL'essentiel de la nuit à l'US Open

La Suissesse Jil Teichmann, Andy Murray et Rafael Nadal étaient notamment en lice cette nuit du côté de New York.

par
Jérémy Santallo/AFP
Andy Murray a dit au revoir à l'US Open cette nuit.

Andy Murray a dit au revoir à l'US Open cette nuit.

Keystone

Jil Teichmann a pris date

Elles étaient cinq Suissesses sur la ligne de départ, il n'en reste plus une seule. Après Stefanie Vögele, Timea Bacsinszky, Belinda Bencic et Patty Schnyder, c'est au tour de Jil Teichmann de quitter l'US Open. La Biénnoise de 21 ans, issue des qualifications, a vendu chèrement sa peau en début de nuit face à Kaia Kanepi, mais l'Estonienne, matricule 44 à la WTA, et qui plus est tombeuse de la No 1 mondiale Simona Halep au 1er tour, s'est montrée la plus constante (6-4 6-3). Après son premier Grand Chelem en carrière, Teichmann ne va pas rester longtemps 168e mondiale. La gauchère repart également avec un chèque de 93'000 francs suisses du côté de Barcelone.

La colère de Andy Murray

On le voit avec Stan Wawrinka, un retour au plus haut niveau prend du temps. De retour en Grand Chelem pour la première fois depuis Wimbledon 2017, Andy Murray a été éliminé dès le 2e tour par l'Espagnol Fernando Verdasco. Opéré d'une hanche et tombé à la 382e place mondiale, le Britannique de 31 ans s'est incliné en quatre sets (7-5 2-6 6-4 6-4) et a regretté avoir connu «trop de hauts et de bas». Cela n'a pas empêché l'ex-No 1 mondial de dire leurs quatre vérités aux officiels pendant le match, lorsqu'il a cru voir son adversaire discuter avec son clan pendant la «pause fraîcheur», ce qui est interdit dans le réglementent.

Nadal n'a pas tremblé

Ou alors si. Mais deux jeux, pas plus. Le tenant du titre, qui menait un set à rien face au Canadien Vasek Posposil (ATP 88) sous les lumières du Central Arthur Ashe, a laissé échapper son jeu de service, sur une double faute, pour se retrouver mené 4-2 dans la deuxième manche. Sa réaction a été brutale puisqu'il a remporté les quatre jeux suivants pour boucler le set puis la partie 6-3 6-4 6-2. «Gagner en trois sets est toujours positif, surtout dans ces conditions», a concédé le No 1 mondial, sûrement content d'avoir évolué en «night session» dans la chaleur suffocante de New York.

100% Williams

L'épisode 30 est agendé à vendredi. Serena - qui mène 17-12 - retrouvera Venus au 3e tour. Victorieuse 6-4 7-5 de l'Italienne Camila Giorgi (WTA 40), l'aînée des Williams avait fait sa part du chemin en début de journée. Serena a fait la sienne cette nuit face à l'Allemande Carina Witthoeft (WTA 101). Vêtue du même tutu que lundi, mais couleur parme cette fois, l'Américaine de 36 ans a bouclé la partie en à peine plus d'une heure (6-2 6-2). «C'est évidemment un match difficile», a déclaré Serena à propos de son rendez-vous avec sa soeur. «Dans un monde idéal, on aurait préféré se rencontrer plus tard...»

Tsitsipas fait pschitt

Dans le match de la nouvelle génération, Stefanos Tsitsipas a été vaincu cette nuit: le jeune Grec de 20 ans, sensation de l'été américain, a pris la porte dès le deuxième tour, battu par le Russe Daniil Medvedev (ATP 36) en quatre manches (6-4 6-3 4-6 6-3). Le 15e joueur mondial, qui avait atteint la finale à Toronto en s'offrant quatre membres du top 10 au passage, a notamment payé son orgie de fautes directes, qui s'est chiffrée à 64 sur ce match. Et face au Russe de 22 ans, cela ne pardonne pas.

Muguruza à la trappe

Immense surprise pour achever cette troisième journée à New York. Il était quasiment 1h10, heure locale, quand Garbine Muguruza a vu ses rêves de grandeur à l'US Open s'envoler définitivement. L'Espagnole, battue en trois sets (3-6 6-4 6-4) par la Tchèque Karolina Muchova, échoue pour la troisième fois de la saison dès le 2e tour en Grand Chelem (après Melbourne et Wimbledon). En atteignant le 3e tour, Karolina Muchova, issue des qualifications, s'est offert les deux premières victoires de sa carrière sur le circuit principal. Pas mal pour une 202e joueuse mondiale.

Ton opinion