Actualisé 12.08.2008 à 19:56

RéinsertionL'Etat de Genève met le paquet pour aider les jeunes chômeurs

Dès le 1er septembre, les Offices de l'orientation et de l'emploi lanceront une formule pour réinsérer les jeunes sans emploi.

«A 17 ans j'ai mis un terme à mes études, regrette Daniel*. Je ne pensais alors qu'à travailler et à gagner rapidement ma vie.» Cinq ans plus tard, le jeune homme pointe au chômage. «Je ne pensais pas en arriver là... si tôt», confie-t-il.

Daniel entre dans la catégorie des chômeurs âgés entre 15 et 25 ans qui se trouvent sans aucun diplôme ni qualifications. Une couche sociale qui représente plus de 10% du nombre total des sans-emploi dans le canton.

Fort de ce «désolant» constat, les Offices cantonaux de l'emploi et de l'orientation (OFCP) se dotent conjointement, dès le 1er septembre, d'une nouvelle méthode. «Nous allons mettre en place, à l'Office d'orientation et de formation professionnelle, une cellule d'évaluation des acquis scolaires, et des tests d'aptitudes intellectuelles», révèle Grégoire Evéquoz, directeur de l'OFCP. Le résultat de ces évaluations sera ensuite discuté lors d'un entretien entre un psychologue et le candidat.

Le but final vise à l'élaboration d'un projet, «comme participer à des séminaires de formation», suggère Grégoire Evéquoz. Qui poursuit: «La qualification professionnelle doit être la priorité des jeunes au chômage. Grâce à cela ils réintégreront le marché de l'emploi.» Et de conclure que 98% des jeunes qui obtiennent un diplôme trouvent très rapidement du travail.

Shahïn Ammane

* Prénom d'emprunt

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!