Subsides d'assurance-maladie (GE): L'Etat met en garde contre des annonces trompeuses
Actualisé

Subsides d'assurance-maladie (GE)L'Etat met en garde contre des annonces trompeuses

Le Canton a débusqué sur les réseaux sociaux des publicités qui proposent un service parfaitement inutile.

par
jef
L'annonce qui inquiète le Département de la cohésion sociale.

L'annonce qui inquiète le Département de la cohésion sociale.

dr

Les subsides d'assurance-maladie sont octroyés automatiquement par le Canton, sur la base du revenu déterminant unifié. Nul besoin, par conséquent, d'un intermédiaire pour les solliciter. Une publicité circulant sur les réseaux sociaux a donc fait tiquer l'Etat. L'annonce, intitulée «demande de subside» et ornée de l'écusson genevois, invite, pour «réaliser gratuitement une demande d'éligibilité», à donner diverses indications tels que le nom, le lieu de résidence, la profession, l'existence ou non de poursuites, etc.

Le procédé interpelle le Département de la cohésion sociale, qui parle de «publicité trompeuse» sur son site web. Il souligne que seul le Service de l'assurance-maladie (SAM) est habilité à délivrer les subsides, et que toutes les informations à ce propos figurent sur sa page internet. Il indique que le SAM ne communique pas sur les réseaux sociaux, qu'il est impossible de déposer une demande par ce biais, et qu'aucun organisme privé ni cabinet de conseil ne peut se substituer à lui. Pour finir, le département «invite la population à se méfier» des annonces en question.

Ton opinion