Genève: L'Etat n'est pas responsable de l'annulation de la foire

Actualisé

GenèveL'Etat n'est pas responsable de l'annulation de la foire

La nouvelle de l'annulation de la 57e Foire de Genève, à deux mois de son ouverture, a «abasourdi» le conseiller d'Etat François Longchamp.

Le responsable politique de Palexpo estime que l'Etat n'est pas responsable de cette situation.

«Laisser entendre que c'est de la faute de l'Etat, c'est quand même un peu fort», affirme-t-il dans un entretien publié samedi dans la «Tribune de Genève». Selon Viviane de Witt, présidente de la foire, cette annulation est due à la défection des commerçants en raison de la crise et de la crainte de la grippe porcine mais aussi à cause de la non participation des institutions de l'Etat de Genève.

Sans connaître la situation financière de la manifestation et sans vouloir faire le procès de Mme de Witt, François Longchamp juge les arguments de cette dernière peu sérieux. «Elle semble avoir des difficultés dont nous aurions pu peut-être parler plus tôt», avance-t-il.

Afin de maintenir une manifestation qui attire du monde et complète l'offre de Palexpo, un événement sera mis en place. Son concept sera dévoilé la semaine prochaine, assure le conseiller d'Etat. Malgré tout, «cette année sera probablement pour Palexpo la plus rentable de son histoire, grâce à Telecom, qui sera plus important que prévu».

(ats)

Ton opinion