Genève: L'Etat offre un terrain inconstructible aux SDF
Actualisé

GenèveL'Etat offre un terrain inconstructible aux SDF

La parcelle où devait s'ériger un hameau pour sans-abri ne peut légalement pas accueillir de logements.

par
dra
Un exemple de studio mobile pour sans-abri.

Un exemple de studio mobile pour sans-abri.

Keystone/Martial Trezzini

Tout paraissait en ordre: le budget était sous toit et le bail d'un an était signé pour installer six studios mobiles sur une parcelle du Petit-Saconnex, au chemin de Colladon. Les lieux, offerts par l'Etat à l'association Carrefour-Rue, devaient abriter un hameau constitué de logements temporaires pour sans-abri. Mais voilà, la demande d'autorisation de construire a été refusée par l'administration cantonale. La raison? Le terrain est en réalité une zone de verdure, où les constructions sont interdites, révèle la «Tribune de Genève».

Carrefour-Rue a demandé une dérogation: impossible en regard du droit fédéral, a répondu le Canton. L'association s'est dite choquée de ce refus. Elle cherche désormais un nouveau terrain, notamment à Chêne-Bougeries et Plan-les-Ouates. Dans cette dernière commune, un hameau pour sans-abri a déjà vu le jour, tout comme en ville de Genève, à Malagnou. L'Etat assure soutenir Carrefour-Rue dans ses démarches.

Ton opinion