Genève: L'Etat veut huit hectares de parc à la Praille
Actualisé

GenèveL'Etat veut huit hectares de parc à la Praille

Le canton et les villes de Genève Lancy et Carouge sont tombés d'accord: Le futur quartier la Praille-Acacias-Vernets ne pourra se passer d'un grand espace vert.

par
jef
La première maquette du projet PAV ne prévoyait aucun espace vert d'envergure. Cette vision est désormais obsolète.

La première maquette du projet PAV ne prévoyait aucun espace vert d'envergure. Cette vision est désormais obsolète.

Un grand parc public sera créé au coeur du futur quartier la Praille-Acacias-Vernets, destiné à accueillir 11'000 habitants à terme. Les trois communes concernées par le projet ainsi que le canton ont accordés leurs vues, estimant que les «parcs de poche» initialement prévusétaient insuffisants. Cité par la «Tribune de Genève», le conseiller d'Etat d'Etat François Longchamp, nouvellement en charge du département de l'urbanisme, y voit «une évidence. Nous allons loger beaucoup de monde dans ce secteur, il leur faut un espace de délassement.»

L'emplacement de l'espace vert, qui devrait s'étendre sur huit hectares, n'est pas encore arrêté. Les communes souhaitent que Carouge l'accueille, dans le secteur Grosselin.

Ton opinion