Dépenses fédérales: L'Etat voudrait une rallonge de 432 millions
Actualisé

Dépenses fédéralesL'Etat voudrait une rallonge de 432 millions

Le Conseil fédéral a demandé mercredi au Parlement une rallonge de 432 millions de francs, au titre du second supplément au budget 2009.

Les assurances sociales et l'asile se taillent la part du lion.

Le gouvernement a besoin de 152 millions de plus pour financer les prestations complémentaires de l'AVS et de l'AI. Ces dépenses supplémentaires sont liées aux nouvelles estimations de la participation fédérale pour les années 2008 et 2009 ainsi qu'aux changements intervenus l'an dernier avec la nouvelle répartition des tâches entre la Confédération et les cantons.

La facture pour l'asile s'élève quant à elle à 107 millions. On s'attend en effet à 17 500 demandes en 2009 alors que le budget se fondait sur un chiffre de 10 000. Dès lors, les moyens prévus pour les charges administratives, l'aide sociale des cantons, la rétribution du personnel, les cotisations sociales et l'exploitation des centres d'enregistrement et de procédure ne suffisent pas.

La lutte contre la grippe porcine (A/H1N1) nécessite quant à elle une rallonge de 97 millions: 84 millions pour l'achat du vaccin, 1 million pour accroître les stocks d'urgence de la Confédération en Tamiflu, 7 millions pour préparer un éventuel appui de l'armée et 5 millions pour les vaccins qui seront remis aux pays en développement.

Ajoutés à ceux du premier supplément, les 38 nouveaux crédits supplémentaires pour 2009 entraînent une dépense totale de 576 millions, soit une hausse de 0,9% par rapport au budget. C'est légèrement plus que la moyenne entre 2002 et 2008 (0,7%). Les 710 millions libérés dans le cadre du 2e plan de relance ne sont pas toutefois pas pris en compte.

(ats)

Ton opinion