Affaire Bettencourt: L'étau se resserre autour de l'UMP
Actualisé

Affaire BettencourtL'étau se resserre autour de l'UMP

L'hebdomadaire «Marianne» publie le contenu d'un cahier de caisse de l'ex-comptable de Liliane Bettencourt. La milliardaire aurait multiplié ses dépenses pendant la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy.

Le président, la milliardaire et le ministre. Les liens qu'entretiennent Nicolas Sarkozy (gauche) et Eric Woerth (droite), trésorier de l'UMP pendant la campagne de ce dernier, avec Liliane Bettencourt restent obscurs.

Le président, la milliardaire et le ministre. Les liens qu'entretiennent Nicolas Sarkozy (gauche) et Eric Woerth (droite), trésorier de l'UMP pendant la campagne de ce dernier, avec Liliane Bettencourt restent obscurs.

L'héritière de L'Oréal Liliane Bettencourt aurait-elle financé, de manière occulte, l'UMP et à travers ce parti la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy? La question se pose depuis plusieurs jours déjà, et ce vendredi, c'est l'hebdomadaire «Marianne» qui apporte du grain à moudre à cette théorie.

En effet, après avoir mis la main sur un cahier de caisse de l'ancienne comptable de la milliardaire, sur lesquels toutes ses dépenses étaient consignées, «Marianne» démontre une activité extraordinaire et suspecte des comptes de Liliane Bettencourt entre janvier et avril 2007, soit les quatre mois précédant l'élection de Nicolas Sarkozy à la présidence française. Pendant ces seize semaines, la milliardaire aurait ordonné le retrait de 388'000 euros (environ 550'000 francs) en liquide, au rythme de 50'000 euros par semaine, seuil limite pour ne pas éveiller les soupçons du ministère des finances.

Mais à quoi ont bien pu servir ces sommes? Dans ce fameux cahier de caisse, le destinataire de près de la moitié de cet argent est désigné comme étant le mari de Liliane Bettencourt, André. Mais voilà, début 2007, la santé de Monsieur Bettencourt est en train de se dégrader. Ce qui fait penser à «Marianne» que ces 183'000 euros n'ont pas pu servir uniquement à de l'argent de poche pour le mari de l'héritière L'Oréal, comme le prétend l'avocat de cette dernière. Plus troublant encore, l'ex-comptable aurait dit aux enquêteurs inscrire la mention «Monsieur Bettencourt» sous la colonne destinataire dans son cahier, quand elle versait de l'argent liquide destiné à financer des politiques.

Mouvements troublants

Pour étayer son propos, l'hebdomadaire a comparé les sommes versées par Liliane Bettencourt à son époux pendant les quatre derniers mois de la campagne présidentielle de 2007, à celles qu'elle lui a versées l'année précédente à la même époque. Et là, le calcul est vite fait. En 2006, André Bettencourt n'aurait touché «que» 50'000 euros, soit environ trois fois moins que l'année suivante. Cette comparaison laisse penser à «Marianne» que des membres de l'UMP, et Nicolas Sarkozy lui-même, qui ont ponctuellement rencontré Liliane Bettancourt, auraient profité de sa générosité, mais si leurs relations restent à établir fermement. Un soin que l'hebdomadaire laisse aux enquêteurs. (20 minutes)

Ton opinion