Actualisé 19.01.2012 à 19:21

GenèveL'étau se resserre sur Mark Muller

L'enquête de la police des polices est close. Le conseiller d'Etat et tous les témoins de l'affaire du réveillon ont été entendus. Ces derniers confirment la version de l'agression du barman du MàD.

de
Raphaël Leroy/Didier Tischler

L'Inspection générale des services (IGS) a bouclé son enquête sur la bagarre qui s'est produite dans la nuit du 31 décembre au Moulin à danses (MàD) entre Mark Muller et un barman.

Tous les témoins accablent l'édile

Selon nos informations, tous les protagonistes de cette affaire ont été entendus par la police des polices. Outre l'employé du MàD et le magistrat, trois témoins au moins ont donné leur version des faits et tous confirment les propos du barman.

Ce dernier accuse le conseiller d'Etat de l'avoir étranglé par derrière avant de le projeter contre une barrière. Le libéral, lui, parle simplement d'une «empoignade virile» sans autre détail.

Jeudi justement, Mark Muller a été auditionné pendant deux heures. «Il a confirmé et précisé sa version des faits, indique son avocat, Me Alec Reymond. Il nie avoir menacé de mort l'employé.»

Daniel Zappelli devrait ouvrir une instruction

Le dossier est maintenant transmis au procureur général qui devrait, selon diverses sources, ouvrir une instruction.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!