Actualisé 31.08.2007 à 16:32

L'été 2007 a été humide, mais plus chaude que la moyenne

L'été météorologique, qui s'achevait vendredi, s'est accompagné de beaucoup de précipitations cette année.

En certains endroits, il a plu trois fois plus que la normale. Cela n'a pas empêché le mercure d'indiquer des températures supérieures à la moyenne.

C'est la Suisse romande qui a été particuliérement concernée par cet été humide, a indiqué vendredi à l'ATS Stephan Bader, de Météosuisse. A Neuchâtel, les stations ont mesuré des précipitations avoisinant les 612 litres au mètre carré alors que la norme se situe aux environs de 264 litres.

Dans le Jura bernois, la station du Chasseral détient un record historique avec 876 litres au mètre carré. Cette valeur est tout simplement trois fois supérieure aux précipitations normalement mesurées durant cette période de l'année. Selon Stephan Bader, la quantité de pluie tombée en Suisse romande est deux fois plus importante que la moyenne.

Le reste de la Suisse n'a pas été épargné, avec des valeurs supérieures de 1,2 à 1,5 fois à la moyenne. Cette situation est due aux nombreuses intempéries qui sont venues s'ajouter aux précipitations habituelles, explique Météosuisse.

Les températures ont malgré tout augmenté de 0,5 à 1 degré, note Stephan Bader. Le temps d'ensoleillement correspond de son côté à la moyenne.

Si la population gardera en souvenir l'image d'un été plutôt froid, c'est sûrement en raison de l'été 2003 ainsi que des mois de juin et juillet 2006 qui ont été caniculaires, estime Stephan Bader. Il est cependant tout à fait normal en Suisse que cette saison de l'année soit passablement arrosée. (ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!