Défilé du «Sechseläuten»: L'été devrait être radieux à en croire le «Böögg»
Actualisé

Défilé du «Sechseläuten»L'été devrait être radieux à en croire le «Böögg»

A en croire la traditionnelle fête zurichoise du «Sechseläuten», l'été 2009 devrait être plutôt beau et chaud.

La tête du «Böögg», le bonhomme hiver zurichois, a résisté durant 12 minutes 55 secondes aux flammes de son bûcher avant que sa tête explose.

La tradition veut que plus vite l'explosion a lieu, plus l'été sera chaud. La moyenne de ces dix dernières années tourne autour de 14 minutes. En 2008, il avait fallu attendre 26 minutes. Le «Böögg» a bien «prédit» la canicule de 2003, mais il s'est aussi souvent trompé.

Durant l'après-midi, quelque 3500 membres des 26 corporations cantonales et plus de 5800 accompagnants ont défilé en costumes ou uniformes historiques dans la vieille ville. Profitant du soleil et d'une température estivale, des dizaines de milliers de spectateurs ont regardé passer le cortège admirant artisans, calèches fleuries et chevaux.

Avec Hans-Rudolf Merz

Les cavaliers se sont ensuite réunis sur la place Bellevue où ils ont paradé autour du bûcher sur lequel était placé le bonhomme d'hiver. Celui-ci a été allumé à 18h00 par la présidente du gouvernement schaffhousois, le canton invité d'honneur de la manifestation cette année.

Un centaine de personnalités ont défilé avec le cortège, dont le président de la Confédération Hans-Rudolf Merz et le chef de l'armée André Blattmann. La fête du «Sechseläuten» est célébrée depuis des siècles.

Son nom signifie littéralement «six heures sonnent»: au début du printemps, les cloches du Grossmünster annonçaient jadis à 18h00 la fin du travail et non plus à 17h00 comme en hiver.

(ats)

Ton opinion