Actualisé 28.10.2011 à 16:16

Manif anti-islamophobeL'étoile jaune qui sème la discorde

Des organisations musulmanes critiquent la manifestation contre l'islamophobie prévue samedi à Berne. Une association préconise d'y porter une étoile jaune, à l'image de celle portée par les juifs pendant la seconde guerre mondiale.

Des organisations musulmanes réprouvent le projet de manifestation anti-islamophobie samedi à Berne. Elles y voient une provocation du Conseil central islamique (IZRS) car celui-ci prévoit d'utiliser une étoile jaune pour symboliser l'islamophobie.

Il est certes permis d'attirer l'attention sur la discrimination des musulmans, femmes ou hommes, écrivent vendredi la Fédération des organisations islamiques de Suisse (FOIS) et la Coordination des organisations islamiques de Suisse (KIOS).

Toutefois le combat contre islamophobie n'a nul besoin de moyens «stridents et déformants», soulignent-elles dans un communiqué commun. Les deux organisations disent représenter les intérêts de plus de 200 associations ou centres musulmans.

Le recours à une étoile jaune est une provocation à bon marché, estiment-elles. L'utilisation de ce symbole historiquement chargé est immorale et blessante, et pas seulement pour nos concitoyens juifs, soulignent leur communiqué.

Dialogue préconisé

Avec de tels moyens de propagande, le Conseil central islamique détériore l'image et les intérêts des musulmans en Suisse, considèrent les deux organisations. A leur avis, la lutte contre l'islamophobie ne peut passer que par un dialogue avec les autorités et le public.

Les organisateurs du rassemblement de samedi s'attendent à la venue de quelque 2000 personnes, a indiqué à l'ats Nora Illi, du département pour les questions féminines de l'IZRS. Le conseil revendique 2000 membres passifs et se présente comme la plus grande organisation musulmane active en Suisse. Pour ses représentants, les deux organisations ayant émis des critiques «n'existent que sur le papier», a déclaré Mme Illi. (ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!