Actualisé 19.12.2012 à 16:17

Massacre de Newtown

L'étonnant tweet de Kesha

La chanteuse s'est prononcée sur la censure dont est victime son titre «Die Young» sur les radios américaines.

de
Julien Delafontaine
«Die Young» est le premier extrait de l'album «Warrior» de Kesha.

«Die Young» est le premier extrait de l'album «Warrior» de Kesha.

La tuerie de Newtown, qui a causé la mort d'une vingtaine d'enfants dans une école, vendredi 14 décembre 2012, bouleverse les charts américains. Avant la tragédie, «Die Young», de Kesha, figurait sur le podium des titres les plus diffusés en radio. Après, ce hit qui évoque l'idée de «mourir jeune» a été banni des ondes sous la pression d'auditeurs choqués.

La chanteuse s'est exprimée mardi 18 décembre 2012 sur Twitter à ce sujet. Elle a écrit: «Je comprends que ma chanson est inappropriée...» Avant de continuer avec une surprenante révélation, qui a été supprimée depuis: «J'ai toujours eu un souci avec «Die Young». Je ne voulais pas chanter ces paroles, on m'y a forcée.» Ce «on» est pour l'heure inexpliqué et inexplicable vu le crédit de ce morceau qui mentionne Kesha comme coauteur.

«Die Young» sera-t-il banni des ondes en Suisse romande?

Interrogé à ce sujet, Philippe Martin, directeur des programmes de Rouge FM, nous indique qu'il n'y a pas de censure prévue sur sa chaîne. Il justifie: «Je comprends qu'aux USA certaines radios ne veulent prendre aucun risque avec un titre comme «Die Young» sur leur antenne. Les USA sont particulièrement censeurs en matière de paroles mais en Europe c'est beaucoup plus permissif. Peut être que sur un titre en français touchant à un drame local la question se poserai différemment.»

Le cadre de la radio privée numéro 1 de Suisse romande conclut, fataliste: «On ne peut pas s'offusquer systématiquement et censurer l'artistique quand une chanson comprends un «fuck», un «bitch» ou des paroles en rapports avec des paradis artificiels ou de la détox comme le chantait Amy Winhouse.»

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!