Libye - États-Unis: L'étrange correspondant de Kadhafi

Actualisé

Libye - États-UnisL'étrange correspondant de Kadhafi

Durant vingt ans, l'ancien Guide libyen a échangé de nombreux courriers avec un fleuriste new-yorkais. Ce dernier raconte la façon dont tout a commencé.

par
mri

Louis Schlamowitz, 81 ans, a entretenu une correspondance avec Mouammar Kadhafi durant près de vingt ans, révèle le New York Post. «Il était un bon correspondant», a déclaré le fleuriste new-yorkais à la retraite. «Je l'ai trouvé gentil de prendre du temps pour m'écrire, alors que je ne suis pas quelqu'un de spécial.»

La première fois qu'il écrit une lettre à Kadhafi, c'est en 1969, peu après que le Guide a pris le contrôle de la Libye. «Je l'ai félicité et lui ai souhaité bonne chance», se rappelle-t-il. «A la fin de ma lettre, je lui ai dit que je serais très reconnaissant s'il avait la possibilité de m'envoyer une photo personnelle, afin que je puisse l'ajouter à ma collection.» Un mois plus tard, contre toute attente, Louis Schlamowitz reçoit une photo dédicacée accompagnée d'une note qui le remerciait pour son «gentil message».

Une carte à chaque Noël

«Nous avons continué à correspondre. Je lui envoyais une carte à Noël ainsi que des lettres lui exposant mon point de vue sur Israël et les États-Unis», explique Louis Schlamowitz. Kadhafi lui répondait en exprimant ses propres opinions. Quelques fois, le fleuriste d'origine juive a été inquiété par la CIA, qui envoyait des agents pour le questionner à propos de cette étrange correspondance.

Après l'attentat de Lockerbie en 1988, Louis Schlamowitz décide de mettre fin à ses échanges avec Kadhafi. «Il a commis des crimes contre l'humanité, je ne voulais pas que l'on m'associe à lui ou à son organisation», se souvient-t-il.

Une dernière lettre

Il y a six mois, lorsque la Libye s'est soulevée, Louis Schlamowitz a contacté Kadhafi une dernière fois. «Je lui ai écrit que s'il ne prenait pas soin de son peuple, son peuple se chargerait de lui.» La lettre lui a été renvoyée à New York, sans avoir été ouverte.

La correspondance est l'un des hobbys de Louis Schlamowitz. Il a également échangé du courrier avec Harry Truman, l'Ayatollah Khomeini, Yasser Arafat, Bachar al-Assad ou Hosni Moubarak.

Ton opinion