L'Euro 08 fait déjà saliver les patrons de lupanars
Actualisé

L'Euro 08 fait déjà saliver les patrons de lupanars

Zurich. L'afflux de fans de foot en Suisse lors de l'Euro fait miroiter de juteux bénéfices dans lebusiness du sexe.

«Je compte sur une hausse du chiffre d'affaires de 10 à 15%», se réjouit Ingo Heidbrink, cité par le journal économique Cashdaily. Ce patron alémanique de plusieurs clubs réalise quelque 7 millions de francs par an de chiffre d'affaires dans le business du sexe. La perspective de la grand-messe européenne du football, en juin prochain en Suisse, lui met déjà l'eau à la bouche.

Mais ce mariage entre ballon rond et sport à l'horizontale ne serait pas aussi fructueux qu'on l'imagine, tempèrent les instances européennes du football: «Avant la Coupe du monde en Allemagne, on craignait une hausse massive des phénomènes de la traite d'êtres humains et de la prostitution. Or, ces craintes se sont avérées infondées», peut-on lire sur le site officiel de l'Euro 2008.$

«Il semble peu probable qu'en Suisse ces deux phénomènes s'intensifient notablement avant et pendant l'Euro 2008. Néanmoins, les contrôles de police seront renforcés et des campagnes de prévention des organisations non gouvernementales nécessaires», ajoutent les responsables de l'Euro.

Même son de cloche prudent à Genève, parmi les professionnelles du sexe: «Je ne m'attends pas à une hausse significative de mon chiffre d'affaires», explique Linda, responsable d'Essentiel Escort Service. «Je n'ai pas prévu d'engager des occasionnelles pour cette manifestation.»

(phf/reb)

Ambassades pour choyer les supporters

Les organisateurs de l’Euro 2008 prennent au sérieux la question de l’accueil des supporters. Une réunion s’est tenue hier à Genève, à six mois du coup d’envoi de la compétition. Le concept sera le même en Autriche et en Suisse. Il repose sur la création «d’ambassades de supporters» dans chacune des villes où se joueront les matches. Objectif: fournir des renseignements utiles dans la langue des intéressés. Un dépliant et un site internet sont prévus. En outre, les fans bénéficieront du soutien «d’ambassades mobiles», qui les accompagneront pendant les matches.

Ton opinion