Actualisé 23.04.2008 à 14:13

L'EURO 2008 risque de propager la rougeole vers l'Europe

Les supporters venus assister aux matches de l'EURO 2008 en Suisse repartiront avec la rougeole dans leurs pays d'origine.

La mise en garde émane de la présidente de la Commission fédérale pour les vaccinations (CFV) Claire-Anne Siegrist.

Il ne s'agit pas seulement de personnes opposées à la vaccination, mais surtout de gens insuffisamment vaccinés et informés, a dit la présidente de la CFV mercredi à la Radio suisse romande. Sur le front de la rougeole, la Suisse n'est pas prête, car cela fait quinze mois que l'épidémie sévit sans qu'on n'ait pu l'éteindre, a-t-elle ajouté.

L'Office fédéral de la santé publique (OFSP) a avisé l'UEFA de la situation il y a deux mois afin qu'elle informe les équipes qui viendront jouer en Suisse. Des articles ont également été publiés dans des revues européennes, explique le porte-parole de l'OFSP Jean-Louis Zurcher dans «Le Matin». L'office recommande de venir à l'EURO vacciné.

Craintes européennes

«Nous sommes en contact régulier avec l'Organisation mondiale de la santé (OMS) et le Centre européen pour la prévention et le contrôle des maladies (ECDC)», ajoute M. Zurcher. Vendredi dernier, l'ECDC avait exprimé ses craintes que la rougeole se répande en Europe par le biais des visiteurs de l'EURO.

Selon le porte-parole de l'ECDC Ben Duncan, il existe des régions dans lesquelles de nombreuses personnes ne sont pas vaccinées. C'est notamment le cas de certaines zones d'Espagne, d'Allemagne, d'Italie ou de Grande-Bretagne.

Epidémie depuis 2006

La Suisse connaît depuis fin 2006 la plus importante épidémie de rougeole observée après l'introduction, en 1999, de la déclaration obligatoire de cette maladie. L'épidémie s'est propagée depuis une année en Allemagne et en Autriche.

D'après l'OFSP, plus de 1200 cas ont été recensés sur l'ensemble du territoire suisse depuis le 1er janvier, un chiffre déjà supérieur au total de l'année 2007. Pour éliminer la rougeole, il faudrait augmenter à 95 % la couverture vaccinale des jeunes enfants. Elle est actuellement de 86 %, voire de moins de 80 % dans certains cantons.

L'OMS préconise un taux de vaccination de 90 % et la Suisse fait donc figure de mauvais élève. La rougeole est une maladie très contagieuse. En Europe, un cas sur 1000 à 3000 est mortel. En Suisse, la dernière grande épidémie remonte à 1997.

(ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!