Actualisé 16.11.2006 à 15:19

L'Europe propose une initiative de paix pour le Proche-Orient

L'Espagne, la France et l'Italie se sont unis pour trouver une solution à la situation du Proche-Orient.

Le chef du gouvernement espagnol José Luis Rodriguez Zapatero a annoncé jeudi une initiative de paix hispano-franco-italienne.

Cette initiative prévoit une «cessation immédiate des violences» entre Israéliens et Palestiniens, l'échange de prisonniers, et une conférence internationale de paix, a annoncé M. Zapatero. Il s'exprimait en marge du 19e sommet franco-espagnol de Gérone.

Les promoteurs de cette initiative réclament également la formation d'un «gouvernement d'unité nationale en Palestine» et l'envoi d'une mission d'information en Palestine, a ajouté le chef du gouvernement espagnol.

«Il faut en finir avec toute cette violence», a déclaré M. Zapatero, ajoutant: «Nous voulons mettre en oeuvre une initiative commune pour la situation au Moyen-Orient et la faire passer au niveau de l'Union européenne, avec l'Allemagne et la Grande- Bretagne de préférence», a-t-il ajouté au cours d'une conférence de presse.

Le président français Jacques Chirac a estimé que l'UE ne pouvait rester inactive face à «la situation dramatique et de plus en plus dramatique que nous connaissons au Moyen-Orient et en Palestine en particulier».

«Nous allons conduire une action commune avec le gouvernement espagnol et le gouvernement italien, avec le concours de l'UE (...) pour tenter d'initier des réformes indispensables tant morales que politiques au Moyen-Orient», a-t-il dit.

(ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!