Actualisé 07.10.2010 à 07:27

InfographieL'Europe traque les terroristes

La France, qui figure sur une liste de cibles potentielles, a procédé hier à douze arrestations d'activistes présumés.

de
atk

Depuis la publication d'une liste de cibles potentielles en Europe par la chaîne Fox News, le spectre d'une attaque plane sur le Vieux-Continent. Plusieurs pays européens, qui craignent de revivre les attentats de Londres ou de Madrid, ont maintenu hier à un niveau élevé leur dispositif d'alerte et procédé à plusieurs interpellations. En France, douze personnes ont été arrêtées dans le

cadre de deux enquêtes distinctes en lien avec la mouvance islamiste. Trois d'entre elles ont été interpellées près de Bordeaux et à Marseille. Leurs coordonnées ont été découvertes lors de l'interpellation de Ryad Hannouni,

28 ans, arrêté à Naples en possession

d'un kit de fabrication d'explosifs.

Dans une autre affaire, la police a mis la main sur neuf suspects et sur des armes dans la région de Marseille et d'Avignon. «Quelques armes, dont une kalachnikov et un fusil à pompe, ainsi que plusieurs munitions» ont été saisies lors des interpellations, a indiqué une source proche de l'enquête.

Si la simultanéité des deux opérations relève d'un hasard du calendrier, elles ont été menées alors que les appels à la vigilance face à la menace

d'attentats en Europe, et en particulier en France, se multiplient. Le ministre français de l'Intérieur, Brice Hortefeux, avait affirmé il y a deux semaines que le risque dans le pays était «réel», les services de renseignement évoquant «une menace imminente d'attentat».

Cliquez sur l'image pour l'agrandir

(atk/afp)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!