Cully Jazz Festival: L'événement se clôt sur fréquentation inégalée

Actualisé

Cully Jazz FestivalL'événement se clôt sur fréquentation inégalée

La 27e édition du Festival de jazz de Cully (VD) s'est révélée «éblouissante», clôturant sur un week-end printanier au temps ensoleillé.

Avec plus de 10 000 billets vendus, contre 9000 l'an dernier, la fréquentation est inégalée.

Plus de 45 000 festivaliers (42 000 en 2008) ont apprécié l'ambiance des caveaux et cafés du village, ont indiqué les organisateurs dimanche. Ils ont pu profiter de 70 concerts gratuits durant les neuf jours du festival.

Le budget de 1,5 million de francs a cette fois permis de couvrir les frais, précisent les organisateurs. L'an dernier, le festival bouclait sur des chiffres rouges. La qualité d'accueil a été améliorée, notamment en agrandissant les infrastructures.

Femmes à l'honneur

Le festival a particulièrement fait confiance aux talents féminins cette année: la Malienne Oumou Sangaré, l'Albano-Suisse Elina Duni ou la Franco-Camerounaise Sandra Nkaké se sont imposées reines du Chapiteau tandis que les Suissesses Sophie Hunger, Vera Kappeler et Heidi Happy ont illustré le versant helvète de la nouvelle génération.

Habitué du festival de longue date, Erik Truffaz a survolé la semaine en présentant les deux projets restants de son triptyque (Paris et Mexico), complétant le premier volet joué l'an dernier. Programmé en tête d'affiche, le saxophoniste Joshua Redmana a enchanté le public du Chapiteau.

Du côté du Temple, fief des prestations intimes, le moment fort du festival s'est déroulé en fin de la soirée d'ouverture: Brad Mehldau a relevé le défi de jouer plus de deux heures dès minuit. Concernant les découvertes des talents suisses, les organisateurs relèvent le succès des Zurichois de Rusconi et du jeune Culliéran Gilles Estopppey.

La prochaine édition du Cully Jazz Festival se déroulera du 4 au 17 avril 2010.

(ats)

Ton opinion