Eglise catholique: L'évêque de Coire soutenu par le Vatican
Actualisé

Eglise catholiqueL'évêque de Coire soutenu par le Vatican

Le Vatican soutient l'évêque de Coire, contesté à Zurich par le conseiller d'Etat Martin Graf (Verts). Ce dernier avait qualifié l'Eglise catholique d'«atelier protégé» resté «bloqué au bas Moyen-Âge».

Le conseiller d'Etat zurichois Martin Graf avait estimé que le refus d'accepter les femmes prêtres constituait une violation de la Constitution.

Le conseiller d'Etat zurichois Martin Graf avait estimé que le refus d'accepter les femmes prêtres constituait une violation de la Constitution.

Le Vatican soutient l'évêque de Coire Vitus Huonder dans le conflit l'opposant au conseiller d'Etat zurichois Martin Graf (Verts). Le Saint-Siège a remercié le prélat de s'être engagé pour défendre la position de l'Eglise, a indiqué l'évêché, confirmant un article de la «NZZ am Sonntag».

Les mots de soutien ont été transmis par la représentation diplomatique du Vatican à Berne, la nonciature, a précisé à l'ats Giuseppe Garcia, responsable médias et communication. Ils proviennent à l'origine du ministère des affaires étrangères du Saint-Siège, le Secrétariat d'Etat. L'évêque de Coire apprécie le geste.

Bloqué au Moyen-Age

Le conseiller d'Etat zurichois Martin Graf s'était attiré l'ire de Vitus Huonder en juin 2013. Il avait qualifié l'Eglise catholique d'«atelier protégé» resté «bloqué au bas Moyen-Âge».

Il avait ajouté que le refus d'accepter les femmes prêtres constituait une violation de la Constitution. Le directeur de la justice et de l'intérieur avait fait ces déclarations à l'occasion d'un discours prononcé pour le jubilé de la reconnaissance de la collectivité catholique romaine dans le canton de Zurich.

L'évêché de Coire lui avait alors reproché de ne «pas reconnaître jusqu'à aujourd'hui l'Eglise catholique romaine» telle qu'elle est, et avait exigé des excuses, qui ne sont jamais venues. L'écologiste Martin Graf avait toutefois regretté certains aspects de son discours qui auraient pu prêter à des malentendus. (ats)

Ton opinion