L'ex-maire de New York se lance dans la course à la présidence
Actualisé

L'ex-maire de New York se lance dans la course à la présidence

Rudolph Giuliani a franchi un pas supplémentaire vers la candidature à la présidentielle américaine de 2008.

Le républicain a déposé de nouveaux documents auprès de la Commission électorale fédérale (FEC).

M. Giuliani a émis lundi auprès de la commission une "déclaration de candidature", une nouvelle étape formelle, après avoir en novembre déposé de premiers documents créant un comité exploratoire, a indiqué la FEC.

Une déclaration de l'ancien édile était attendue lundi soir depuis New York.

Surnommé "le maire de l'Amérique" pour sa capacité de réaction face aux attentats du 11 septembre 2001, Rudolph Giuliani, 62 ans, jouit de sondages favorables, montrant qu'il devance légèrement son principal rival républicain, le sénateur de l'Arizona John McCain, dans la course à l'investiture de leur parti.

Parmi les autres candidats républicains possibles, Newt Gingrich, ex-leader de la Chambre des représentants, arriverait en 3e position. L'ex-gouverneur du Massachusetts Mitt Romney a aussi annoncé la formation d'un comité exploratoire, et le nom de la secrétaire d'Etat Condoleezza Rice est également souvent mentionné.

Selon une enquête Newsweek publiée fin janvier, la sénatrice de New York Hillary Clinton, donnée favorite dans la course à l'investiture démocrate, devancerait de peu John McCain (48% contre 47%), mais devrait s'incliner devant Rudolph Giuliani (47% contre 48%).

Le face-à-face entre les deux New-Yorkais ne serait pas le premier, Rudolph Giuliani s'étant présenté à la sénatoriale de 2000 face à Mme Clinton, alors en quête de son premier mandat, avant de devoir renoncer après la découverte de son cancer de la prostate.

Ancien démocrate passé républicain, l'ancien maire, autant adulé que décrié au cours de son mandat new-yorkais, est connu pour son talent oratoire et un charisme certain, et reste pour beaucoup encore le "maire de l'Amérique".

(ats)

Ton opinion