informations privées: L'ex-nounou des Beckham s'excuse d'avoir parlé à la presse
Actualisé

informations privéesL'ex-nounou des Beckham s'excuse d'avoir parlé à la presse

Le milieu de terrain anglais et son épouse Victoria ont reçu mardi dans un tribunal de Londres des excuses de l'ancienne nounou de leurs enfants, qui avait notamment contribué à un article d'un tabloïde en 2005 sur les prétendues difficultés du couple.

Abbie Gibson, 31 ans, «s'est excusée de manière inconditionnelle auprès de David et Victoria Beckham et de leur famille pour n'avoir pas respecté son devoir de secret», a indiqué mardi devant la Haute cour de Londres l'avocat du couple, Gerrard Tyrrell.

L'avocat de la jeune femme, Niri Shanmuganathan, a ensuite confirmé ces éléments.

Elle s'est engagée à respecter une «garantie permanente de confidentialité» à leur sujet et «a également accepté de retirer le recours pour 'constructive dismissal' (démission provoquée par la conduite de l'employeur, ndlr) qu'elle avait déposé contre les (Beckham) devant le tribunal des prud'hommes en août 2005», a poursuivi l'avocat.

La procédure devant la Haute cour fait suite à la publication le 24 avril 2005 par le tabloïd dominical britannique News of the world d'un article intitulé «Dans l'intimité des Beckham».

Abbie Gibson a été la nounou des enfants Beckham entre mai 2003 et mars 2005 à Madrid. Elle avait alors signé un accord stipulant qu'elle ne devait pas parler publiquement de leur vie privée.

«Après sa démission, elle a accordé un entretien à News of the world. Dans cet entretien, elle a révélé des informations privées et confidentielles sur les Beckham et leur famille», a expliqué M. Tyrrell.

Quelques semaines plus tard, le 10 juillet 2005, le tabloïd The People avait accusé à tort David Beckham d'avoir harcelé par téléphone Mme Gibson. La maison d'édition du journal, MGN limited, avait finalement présenté ses excuses et accepté d'indemniser le footballeur.

«Mme Gibson accepte bien volontiers de confirmer que David Beckham ne lui a jamais à aucun moment passé de tels appels téléphoniques», a indiqué M. Tyrrell. «Elle présente ses excuses si des propos tenus à The People ont pu leur donner la fausse impression que de tels appels avaient été effectués».

(afp)

Ton opinion