Carnet noir: L'ex-président éthiopien Negasso est mort

Actualisé

Carnet noirL'ex-président éthiopien Negasso est mort

L'homme qui a présidé aux destinées de l'Ethiopie entre 1995 à 2001 s'est éteint en Allemagne, dans sa 75e année.

Negasso Gidada était soigné en Allemagne pour une maladie qui n'a pas été révélée.

Negasso Gidada était soigné en Allemagne pour une maladie qui n'a pas été révélée.

DR/Twitter

L'ancien président éthiopien Negasso Gidada, au pouvoir entre 1995 et 2001, est décédé en Allemagne, où il était soigné pour une maladie qui n'a pas été révélée, a rapporté samedi la télévision publique éthiopienne EBC.

M. Negasso, 75 ans, avait été le premier président de l'Ethiopie après l'adoption de la Constitution de 1995 faisant de ce pays un État fédéral et attribuant une large autonomie aux différentes régions.

Le président éthiopien est officiellement le chef de l'Etat, mais en dépit d'une importante influence sociale, ses responsabilités sont surtout symboliques et honorifiques. L'essentiel du pouvoir est aux mains du Premier ministre.

En 2001, plusieurs mois avant de quitter ses fonctions de président, M. Negasso avait fait parler de lui en se fâchant publiquement avec le puissant Premier ministre, Meles Zenawi.

La coalition au pouvoir, le Front démocratique révolutionnaire du peuple éthiopien (EPRDF), était alors profondément divisée après la sanglante guerre de 1998-2000 avec l'Erythrée. La faction conduite par M. Meles avait finalement eu le dessus.

En 2005, M. Negasso était entré au parlement en tant qu'indépendant, avant de rejoindre trois ans plus tard l'opposition. Plus récemment, il avait été réhabilité par l'EPRDF, qui l'avait pris comme conseiller en 2017. (nxp/afp)

(NewsXpress)

Ton opinion