21.12.2016 à 16:35

Justice

L'ex-président israélien Katzav est sorti de prison

Moshé Katzav a profité d'une libération anticipée. Il avait été condamné en 2010 pour le viol d'une assistante dans les années 1990.

Une voiture transporte l'ancien président en 2011.

Une voiture transporte l'ancien président en 2011.

Keystone/EPA/OLIVER WEIKEN

L'ex-président israélien Moshé Katzav est sorti mercredi de prison, en vertu d'une libération anticipée. Il purgeait depuis 2011 une peine de sept ans pour viol.

Entouré par ses proches, Moshé Katzav est monté dans une voiture à la sortie de la prison de Maassiyahu, à Ramla (centre). Il avait obtenu dimanche une remise de peine de la commission de libération, cinq ans après avoir été incarcéré.

«Le procureur de l'Etat a décidé de ne pas faire appel contre la décision de libération anticipée de M. Katzav» prise dimanche par une commission compétente, affirme un communiqué du ministère de la Justice. L'ex-président a donc pu sortir immédiatement.

Moshé Katzav est cependant soumis à un certain nombre de restrictions. Il ne pourra pas voyager à l'étranger, il devra rester à son domicile de 22h00 à 06h00 et ne pas accorder d'interview pendant deux ans, soit la période qu'il aurait dû encore passer en prison, selon des sources judiciaires.

Premier président condamné

Chef de l'Etat entre 2000 et 2007, une fonction essentiellement honorifique en Israël, Moshe Katzav avait été condamné en décembre 2010 pour le viol d'une assistante dans les années 1990, alors qu'il était ministre. Il avait également été condamné pour harcèlement sexuel à l'encontre de deux femmes, alors qu'il était président. Moshe Katzav, âgé aujourd'hui de 71 ans, avait nié ces accusations.

La condamnation prononcée à son encontre, la première à viser un président israélien, avait été vécue à l'époque comme un «séisme politique» et saluée par les groupes de défense des femmes. (nxp/ats)

(NewsXpress)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!