Selon la Maison Blanche: L'exil de Kadhafi est «une possibilité»
Actualisé

Selon la Maison BlancheL'exil de Kadhafi est «une possibilité»

Un exil du dirigeant Mouammar Kadhafi est «une possibilité» pour mettre fin à la révolte sans précédent qui secoue la Libye, a estimé lundi le porte-parole de la Maison Blanche, Jay Carney.

«L'exil serait tout à fait une possibilité pour produire le changement» réclamé par les manifestants descendus depuis deux semaines dans les rues du pays, a déclaré M. Carney, en répétant que le colonel Kadhafi devait «s'écarter» du pouvoir, comme l'avait dit pour la première fois samedi le président américain Barack Obama.

M. Carney a également affirmé que les Etats-Unis étaient en contact avec des groupes de la rébellion en Libye, mais qu'il était «prématuré» d'évoquer une reconnaissance de l'un ou de l'autre par Washington.

Manifestation anti-Kadhafi dans un quartier de Tripoli

Quelque 400 manifestants ont scandé lundi des slogans hostiles au dirigeant libyen Mouammar Kadhafi, a rapporté une journaliste de Reuters présente sur place.

La contestation a eu lieu dans le quartier de Tadjoura, dans l'est de Tripoli.

Peu après, plusieurs véhicules 4X4 ont fait irruption sur la place sur laquelle se tenait la manifestation. Leurs occupants, coiffés de bandanas verts, ont sauté dehors et tiré en l'air pour tenter de disperser les manifestants.

(afp)

Ton opinion