Actualisé 01.03.2011 à 13:45

Heurts en LibyeL'exode en Tunisie atteint un niveau de crise

L'exode entre la Libye et la Tunisie s'est encore accéléré mardi. L'ONU s'alarme.

Pour le Haut Commissariat de l'ONU pour les réfugiés (HCR), la situation de l'exode à la frontière entre la Tunisie et la Libye a atteint un niveau de crise. Jusqu'à 15'000 personnes supplémentaires sont attendues dans la journée.

Depuis le 20 février, près de 75'000 personnes se sont réfugiées en Tunisie, a précisé à Genève une porte-parole du Haut Commissariat de l'ONU pour les réfugiés (HCR) Melissa Fleming. Des dizaines de milliers de personnes attendent à la frontière tunisienne de pouvoir être transférées ailleurs, a précisé la porte-parole.

«Nos équipes à la frontière entre la Libye et la Tunisie nous ont affirmé que la situation a atteint un niveau de crise», a-t-elle déclaré. L'agence de l'ONU s'attend à l'arrivée en Tunisie de 10'000 à 15'000 personnes supplémentaires mardi.

Scènes de chaos

Lundi, un record de 14'000 personnes avait traversé la frontière pour se réfugier en Tunisie, selon le HCR. L'Organisation internationale pour les migrations (OIM) a pour sa part fait état de «scènes de chaos» à la frontière libyenne.

L'OIM s'efforce d'identifier les réfugiés non tunisiens et non égyptiens qui ont un urgent besoin d'aide. Des Népalais, Ghanéens, Nigérians dorment à la belle étoile dans des températures glaciales, a indiqué une porte-parole de l'OIM à Genève Jemini Pandya. La situation est aussi difficile à la frontière entre la Libye et l'Egypte, a-t-elle ajouté.

(ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!