Champions League: «L'expérience peut faire la différence»

Actualisé

Champions League«L'expérience peut faire la différence»

C'est sans Valentin Stocker, laissé au repos, que Christian Gross aborde la rencontre de Champions League l'opposant au Sporting Portugal, ce mercredi soir (20h45/TSR2) à Lisbonne.

par
Marc Fragnière

Pour ce match déjà décisif entre deux formations sommées de ne pas perdre si elles entendent encore rêver à un 8e de finale, le coach de Bâle a décidé de miser sur l'expérience.

Le flanc gauche devrait être occupé par Eduardo, voire Ergic, de retour aux affaires. «L'expérience peut faire la différence. Nous n'aurons pas 10 mais 4 ou 5 occasions de marquer, il faudra les saisir», a affirmé un Gross, persuadé que la clé de la rencontre se situera au milieu de terrain.

Nous avons eu plusieurs jours pour nous retaper

Sous pression après le revers encaissé à Barcelone (1-3) lors de la première journée des phases de groupes de la Champions League et la défaite en championnat, samedi face au rival lisboète de Benfica (0-2), l'entraîneur Paulo Bento est conscient qu'une défaite face au FC Bâle, pourrait considérablement noircir ses perspectives d'avenir au sein du Sporting Club Portugal. « La rencontre perdue contre Benfica nous a moralement mis à mal, admet-il. Néanmoins, nous avons eu plusieurs jours pour nous retaper. On veut absolument remporter les trois points demain. Lors de nos deux dernières participations à la Champions League, on a toujours fait le plein lors de la deuxième journée. J'espère que cela ne va pas changer cette année. La victoire contre Bâle en Coupe de l'UEFA l'an dernier est derrière nous (n.d.l.r. : le Sporting avait largement battu Bâle en 16e de finale de la Coupe UEFA en février dernier (score de 5-0 sur les deux matches)). Elle n'aura aucune influence à l'heure de pénétrer sur le terrain demain ».

Pour sa part, Christian Gross est conscient que la tâche de son FCB sera particulièrement ardue, au stade José Alvalade : « Après la défaite encaissée contre le Shaktar, on sait que l'on doit montrer du caractère et faire des points pour survivre dans cette Champions League. Celui qui perd à la maison lors de la première journée est forcément sous pression lors du match suivant à l'extérieur. Il nous faudra être courageux, intelligents et lucides, a-t-il dit. On devra tenir le milieu de terrain pour empêcher les Portugais d'imposer leur rythme. Le Sporting est un grand club, qui est régulièrement cité comme le favori au titre national cette saison. C'est un formidable challenge de pouvoir s'y confronter. On a la chance de pouvoir participer à la compétition de football la plus relevée du monde. C'est une superbe opportunité à saisir et à ne pas galvauder. Je compte sur l'expérience de ma troupe pour offrir une belle réplique au Sporting ».

Ton opinion