Québec: L'explosion d'une usine fait deux morts

Actualisé

QuébecL'explosion d'une usine fait deux morts

L'explosion d'un réservoir de 15'000 litres d'acétone dans une usine pharmaceutique du Québec a fait deux morts et 19 blessés, ont annoncé jeudi les secours.

L'accident s'est produit à l'usine du groupe canadien Neptune Technologies située dans la ville de Sherbrooke, à environ 150 km à l'est de Montréal, en début d'après-midi.

«On a trouvé deux personnes (décédées) dans les décombres. Une autre personne a été retrouvée un peu plus tard (...). Elle était cachée mais non blessée», a déclaré en soirée à la presse un porte-parole de la police locale, René Dubreuil.

En tout, 19 personnes ont été hospitalisées, dont une était traitée aux soins intensifs et quatre autres ont été transférées à un service de grands brûlés d'un hôpital de Montréal, selon la police.

Les causes ne sont pas encore connues, ont indiqué les pompiers et la police. Les médias locaux ont indiqué que l'explosion avait eu lieu dans des bâtiments qui faisaient l'objet d'agrandissement.

Dans les minutes qui ont suivi l'explosion les images des télévisions montraient un important panache de fumée noire s'élever au-dessus de la ville mais les autorités environnementales québécoises se sont voulues rassurantes, expliquant que les gaz étaient dispersés par le vent vers des zones non habitées.

Un important contingent de pompiers avait été déployé sur les lieux afin de refroidir d'autres réservoirs de produits chimiques situés à proximité. L'ensemble de la zone industrielle avoisinante a été évacuée.

Le directeur des opérations de l'usine, Michel Chartrand, a déclaré au quotidien La Presse que son entreprise était «sous le choc» et comptait pleinement collaborer avec les autorités pour établir les causes de l'accident. (afp)

Ton opinion