Etats-Unis: L'expulsion d'un passager indigne la Toile
Actualisé

Etats-UnisL'expulsion d'un passager indigne la Toile

United Airlines fait l'objet d'une condamnation unanime pour avoir expulsé un passager d'origine chinoise. L'émotion est forte en Chine.

par
Pascal Schmuck
Zurich

«Racisme», «discrimination», «honte»... : les internautes exprimaient leur indignation mardi en Chine après le débarquement musclé aux Etats-Unis d'un passager d'origine chinoise, qui refusait de sortir d'un vol surbooké de la compagnie United Airlines.

Des vidéos mises en ligne par d'autres passagers présents dans l'avion montrent des policiers arrachant un homme de son siège, puis le traînant au sol jusqu'à la sortie. Le voyageur expulsé y apparaît le visage en sang et les lunettes tordues.

United Airlines a expliqué avoir demandé à des volontaires de céder leur siège sur un vol dimanche soir en partance de Chicago (nord des Etats-Unis) pour Louisville (centre-est), pour cause de sur-réservations. Faute de volontaires, la compagnie a désigné des passagers d'office.

L'histoire prend de l'ampleur aux Etats-Unis où des passagers du vol ont démenti les explications de la compagnie. United Airlines avait déclaré qu'en raison d'un surbooking, elle avait demandé à des volontaires de céder leur siège. Selon des témoins, ces places ont été ensuite attribuées à l'équipage.

Menace de boycott

Selon plusieurs personnes, le voyageur molesté est un docteur en physique qui a refusé de céder sa place contre un dédommagement et un autre vol.

L'incident a suscité un flux énorme de 60'000 commentaires en Chine sur Weibo, un réseau social de type Twitter. Le sujet comptabilisait plus de 120 millions de vues mardi après-midi. «Il faut que l'entreprise s'explique sur ses tendances racistes», estimait un utilisateur.

«Il y a une longue histoire de discrimination contre les Asiatiques» aux Etats-Unis, renchérissait un second. «On n'a pas à accepter d'engraisser des gens qui vous méprisent.»

United Airlines se présente comme la compagnie qui propose le plus grand nombre de vols directs vers le plus grand nombre de villes chinoises, selon son site internet. «Ce qu'ils ont fait est honteux. La diaspora chinoise doit boycotter United Airlines!», suggérait un commentateur.

«Peu importe que le passager soit d'origine chinoise ou pas», soulignait un autre. «Il est choquant que quelqu'un qui a payé son billet soit traité comme un prisonnier».

Le communiqué de la police de Chicago, qui a procédé à l'expulsion, fait également l'objet de féroces moqueries, puisque le contenu du communiqué diffère complètement des vidéos et autres témoignages désormais disponibles sur internet.

Des réactions à gogo

Les internautes et clients de United Airlines ont fait part de leur réaction outrée sur les réseaux sociaux. Plusieurs ont juré vouloir éviter la compagnie à l'avenir.

«Bad Buzz» pour United

Bien entendu, les détournements se sont multipliés sur internet où la compagnie américaine est brocardée et stigmatisée pour son attitude. «Je m'excuse d'avoir dû replacer ces clients ailleurs», a déclaré le PDG Oscar Munoz, dans un communiqué publié sur le site de la compagnie lundi, sans présenter d'excuses spécifiques pour l'expulsion musclée. Ce qui a également jeté de l'huile sur le feu.

La compagnie essaie désormais de prendre contact avec la victime afin de régler l'affaire. Elle risque des millions de dollars en dommages et intérêts si le passager décide de saisir la justice.

(Nous sommes «overbookés», les volontaires recevront un chèque qui les exemptera d'un futur passage à tabac)

(En cas de besoin, nous pourrions venir en cabine pour chercher des volontaires. Veuillez protéger votre tête et vous préparer pour un passage à tabac. Si vous êtes dans le couloir, veuillez vous pencher pour que nous puissions frapper le passager sur le siège proche de la fenêtre. Les femmes avec des enfants doivent les tenir dans l'attente de leur passage à tabac. Et pas d'inquiétudes, vous y aurez droit tous les deux.)

(Toujours encourager le client à constamment s'améliorer. Une fois que le passager a été maîtrisé, lui asséner quelques coups de pied dans la tête lui rappellera de se porter volontaire plus vite à l'avenir.)

Certains scènes de films ont fait le bonheur d'internautes, y voyant un parallèle avec les pratiques de United Airlines.

Des compagnies rivales ont immédiatement saisi cette occasion pour s'offrir une campagne de publicité à bon marché, tout en brocardant United Airlines.

Ton opinion