Ski alpin: L'harmonie porte ses fruits
Actualisé

Ski alpinL'harmonie porte ses fruits

Au terme des courses de Saint-Moritz, cinq Suissesses ont déjà rempli les minima qualificatifs pour les Mondiaux.

par
J-P Pressl-Wenger
St-Moritz
Lara Gut a été la Suissesse la plus régulière au terme d'un week-end très encourageant.

Lara Gut a été la Suissesse la plus régulière au terme d'un week-end très encourageant.

Hans Flatscher est un entraîneur en chef heureux. L'Autrichien, à la tête du ski féminin helvétique depuis le début de la saison, voit ses protégées réussir là où leurs homologues masculins peinent. «Au-delà des minima réussis, ces résultats sont très importants pour l'équipe, a noté le Salzbourgeois. Notamment pour la confiance». Samedi, Fabienne Suter a pris la quatrième place du super-G.

Elle a ainsi rejoint Dominique Gisin, Lara Gut, Marianne Kaufmann-Abderhalden et Nadja Kamer sur la liste des skieuses ayant rempli les critères de sélection pour les Championnats du monde de Schladming (un top 7 ou deux top 15). «On est toutes sur le bon chemin, a souri Lara Gut. Quand j'ai intégré l'équipe, il y a quelques années, j'étais souvent seule en géant. Aujourd'hui, on est deux dans les dix et si Fabienne Suter était partie avec le dossard 30 au lieu du 60, elle serait dans les points. On continue de construire.»

Les bons résultats de ce début d'hiver résultent aussi de l'ambiance que Hans Flatscher a réussi à faire régner. «Pouvoir travailler sereinement, sans pression, ça aide tout le monde, a commenté Lara Gut.

Et ça paie, à l'image de Wendy Holdener, qui progresse en géant. Lorsque tout le monde est content dans son boulot, j'ai l'impression que les résultats sont toujours meilleurs.»

Ce n'est pas qu'une impression. La dernière fois que deux Suissesses avaient intégré le top 10 d'un géant de Coupe du monde date de novembre 2004, à Aspen: Nadia Styger avait été 6e et Marlies Oester 7e.

Ton opinion