Suisse: L'hépatite C sera mieux prise en charge dès mai
Actualisé

SuisseL'hépatite C sera mieux prise en charge dès mai

L'assurance maladie remboursera davantage de patients souffrant de cette maladie dès le mois prochain, selon l'OFSP.

Sans traitement, l'hépatite peut mener à long terme à de graves lésions du foie ou au cancer de cet organe.

Sans traitement, l'hépatite peut mener à long terme à de graves lésions du foie ou au cancer de cet organe.

Keystone

Dès le 1er mai, certains patients souffrant de l'hépatite C ou soumis à un risque élevé se verront rembourser sans restrictions leurs médicaments. L'Office fédéral de la santé publique (OFSP) entend en outre faire baisser le prix de ces produits, a-t-il annoncé jeudi.

L'assurance maladie de base ne prend actuellement en charge les nouveaux médicaments contre l'hépatite C que si la maladie est à un stade intermédiaire (fibrose de stade 2) ou si elle présente des symptômes extra-hépatiques. Mais, chez certains patients, la maladie progresse plus rapidement et le risque de la propager est élevé.

L'extension des remboursements permettra de se faire traiter sans restriction. Elle concerne les personnes infectées par le sida ou par l'hépatite B, les consommateurs de drogues par injection ainsi que les patients chez qui le premier traitement a échoué et qui nécessitent urgemment une nouvelle thérapie.

Prix des médicaments à la baisse

L'OFSP a déjà pu abaisser légèrement le prix de certains médicaments contre l'hépatite C et entend poursuivre les discussions à ce sujet avec les entreprises pharmaceutiques. Selon lui, il n'est actuellement que partiellement possible d'estimer la prévalence de la maladie. Le taux de nouvelles infections reste faible et se concentre sur certains groupes à risque.

Aucune augmentation des complications associées n'a été enregistrée. L'OFSP ne juge pas nécessaire de prendre dans l'immédiat de nouvelles mesures globales. L'accent continuera d'être mis sur la prévention, le dépistage du virus sur tous les dons de sang et les mesures de précaution dans les hôpitaux comme la stérilisation des instruments chirurgicaux et l'utilisation de matériel jetable. (nxp/ats)

(NewsXpress)

Ton opinion