Biopic: L'histoire d'un mec qui se voit président
Actualisé

BiopicL'histoire d'un mec qui se voit président

De Caunes retrace la courte carrière politique de Coluche et offre à François-Xavier Demaison son premier grand rôle au cinéma.

par
Olivier Delaloye

Décédé il y a vingt-trois ans, Michel Colucci n'a été oublié par personne. Il a marqué la France entière par la franchise de ses propos, le ton nouveau de ses sketches et pour être le fondateur des Restos du Coeur.

Antoine de Caunes, qui a connu l'humoriste, a choisi de porter à l'écran l'un des moments les plus marquants de sa carrière... le plus risqué aussi. Alors que Coluche cartonne avec son spectacle au Théâtre du Gymnase, il annonce qu'il est candidat aux présidentielles de 1981! Ce qui semble n'être qu'une boutade se transforme vite en tohu-bohu médiatique.

D'après le réalisateur, ex-animateur de Canal+, c'est à ce moment précis que tout a basculé pour Coluche: ses illusions, ses amours et ses amitiés. Avec «Coluche, l'histoire d'un mec», Antoine de Caunes signe son quatrième film, et son meilleur, même s'il n'est pas pour autant abouti.

Un montage trop cisaillé, une première partie qui s'apparente plus au reportage et un surplus de personnages et d'informations rendent l'ensemble brouillon. Heureusement, l'humoriste François-Xavier Demaison livre une performance troublante, jusque dans les inflexions de sa voix.

Le making of que l'on trouve sur les maigres bonus permet de découvrir le travail effectué en amont par le metteur en scène et son comédien principal.

«Coluche, l’histoire d’un mec», d’Antoine de Caunes, avec François-Xavier Demaison, Léa Drucker Déjà disponible

«Coluche, l’histoire d’un mec», d’Antoine de Caunes, avec François-Xavier Demaison, Léa Drucker Déjà disponible

Ton opinion