Hybridation technologique: L'homme aux 3 oreilles veut diffuser son ouïe sur le Web
Actualisé

Hybridation technologiqueL'homme aux 3 oreilles veut diffuser son ouïe sur le Web

L'artiste Stelios Arcadiou, plus connu sous le nom de Stelarc, a fait part de son intention d'installer un micro dans sa troisième oreille implantée sur son bras.

Adepte de l'hybridation entre le corps et la technologie, l'artiste australien prolonge son corps, qu'il définit d'«obsolète», en lui ajoutant des dispositifs et des machines.

Après avoir présenté sa troisième oreille implantée sur son bras lors de l'Edinburgh International Science Festival, la semaine dernière, l'artiste Stelarc a déclaré vouloir incorporer dans son oreille supplémentaire un microphone diffusant via Bluetooth pour permettre aux gens d'entendre sur Internet ce qu'elle est en train de percevoir.

«Une personne se trouvant à Venise pourra écouter ce que mon oreille entend à Melbourne», a-t-il déclaré à cette occasion. Un premier essai avait déjà été tenté, mais le micro avait dû être retiré après avoir provoqué une infection. «J'aurai pu perdre un bras à cause d'une oreille», a-t-il dit au New York Times.

Stelarc a créé sa troisième oreille en laboratoire à partir de cartilage humain en 2006. «L'oreille traduit l'idée que nous pouvons maintenant fabriquer des organes additionnels, connectés à Internet, afin de mieux fonctionner avec le monde technologique dans lequel nous vivons», a-t-il déclaré au journal américain.

Ton opinion