Thurgovie: L'homme qui avait laissé son amie malade devant l'hôpital a été jugé
Actualisé

ThurgovieL'homme qui avait laissé son amie malade devant l'hôpital a été jugé

L'homme qui a déposé sa compagne gravement malade en avril dernier devant l'hôpital de Kreuzlingen (TG) a été condamné a une peine pécuniaire avec sursis de 3200 francs et à une amende de 250 francs.

Le Macédonien de 59 ans a été reconnu coupable d'avoir facilité le séjour illégal de la femme en Suisse.

Le juge d'instruction de Kreuzlingen Patrick Müller a confirmé à l'ATS l'information parue mardi dans la «Thurgauer Zeitung». La malade, une Macédonienne âgée de 43 ans, a vécu 19 ans en Suisse sans autorisation de séjour.

Dans son verdict, le juge n'a tenu compte que des sept dernières années. Le reste est prescrit. L'accusé a par contre été acquitté de l'accusation d'avoir exposé son amie à un danger grave.

En effet, il n'a pas voulu s'en débarrasser. Au contraire, il a tenté de l'aider en la déposant devant un hôpital.

Cancer avancé

La femme, qui gagnait sa vie en faisant des ménages, n'était pas assurée contre la maladie. Lorsqu'elle est tombée malade en automne 2008, elle est d'abord retournée dans son pays avant de revenir chez son compagnon quelques mois plus tard.

L'homme l'a soignée comme il le pouvait, jusqu'à ce que sa tumeur à la tête et au cou l'empêche de manger et de parler. A l'hôpital, la femme n'a ainsi d'abord pas pu dire qui elle était. Elle ne disposait pas non plus d'un papier d'identité.

Après quelques jours de thérapie, elle a à nouveau pu se faire comprendre. Mais la maldie était déjà tellement avancée qu'elle est morte à la mi-mai. Les frais de traitement ont été pris en charge par la commune et le canton.

Son ami vit légalement depuis plus de 20 ans en Suisse. Selon Patrick Müller, il n'avait jamais commis aucun délit auparavant.

(ats)

Ton opinion