Explosion à Netstal (GL): L'homme venait d'être condamné
Actualisé

Explosion à Netstal (GL)L'homme venait d'être condamné

L'homme qui s'est fait exploser à la mi-août dans sa maison de Netstal (GL) venait d'être condamné en juillet par la justice zurichoise.

Ivre au volant, L'homme qui s'est fait explosé dans sa maison de Netstal avait été pris en décembre 2009 dans un contrôle qui a permis à la police de découvrir des armes et des sédatifs dans sa voiture.

Agé de 62 ans, cet infirmier-anesthésiste a été sanctionné à 180 jours-amende à 200 francs et 1000 francs d'amende pour conduite en état d'ivresse, violation de la loi sur les stupéfiants et de celle sur les armes. Roulant avec une alcoolémie de 2,37 pour mille, il transportait des médicaments anesthésiants dans une valise et des armes «curieuses» dont un fusil camouflé en parapluie.

Multirécidiviste, l'homme a fait des aveux complets lors de son procès, précise vendredi le Tribunal de district de Zurich. Peu après le contrôle, les enquêteurs glaronais ont perquisitionné sa maison. Ils y ont découvert un arsenal de quelque 70 armes automatiques et de série.

Explosion après une dispute

Puis le 14 août, ce père de deux enfants adultes s'est fait sauter lui-même au moyen d'explosifs après une dispute conjugale. On ignore encore si la détonation a été provoquée volontairement ou par imprudence. Le cadavre du sexagénaire a été découvert quelques jours plus tard sous les décombres de la maison qui a été soufflée par l'explosion.

Sa femme, âgée de 60 ans, a survécu. Présente au moment des faits, elle a pu quitter la maison, choquée mais avec seulement quelques égratignures. Les dégâts sont estimés à 1,2 million de francs. Plusieurs bâtiments voisins ont été endommagés.

(ats)

Ton opinion