Données médicales: L'Hôpital du Valais lance l'échange électronique
Actualisé

Données médicalesL'Hôpital du Valais lance l'échange électronique

Les médecins pourront bientôt accéder aux données médicales de leurs patients avec leur accord dans le dossier informatisé de l'Hôpital du Valais.

Cet échange ne sera possible que sur autorisation du patient qui, en 2015, pourra gérer lui-même son dossier électronique. Les médecins en pratique privée auront accès à des données médicales telles que lettre de sortie de l'hôpital, radiographies, médicaments prescrits ou encore allergies détectées. Ces informations permettront aux praticiens d'assurer une prise en charge rapide et adéquate du patient en évitant par exemple de refaire inutilement certains examens, a indiqué jeudi devant les médias Esther Waeber-Kalbermatten, cheffe du département valaisan de la santé.

Le médecin qui souhaite cet échange d'informations doit d'abord demander l'autorisation écrite de son patient. Si ce dernier consent, toutes les données utiles le concernant, sauf d'éventuels documents psychiatriques, seront transmises aux personnes autorisées à les consulter.

Assureur-maladie exclu

Dans les années à venir, la plateforme d'échange électronique valaisanne intégrera les divers acteurs concernés par le patient, tels que des médecins privés, des spécialistes, des cliniques privées ou de réadaptation, des instituts de radiologie, des laboratoires médicaux, des pharmacies ou encore des EMS. Les assureurs-maladie sont exclus du système, a précisé le Dr Alexandre Gnaegi, responsable du projet cantonal Infomed.

En 2015, chaque patient valaisan pourra, via un portail internet très sécurisé, consulter et gérer les droits et les niveaux d'accès de son dossier électronique partagé. Il pourra aussi saisir certaines données comme des directives anticipées. (ats)

Ton opinion