Décès d'une fille de 6 ans: L'hôpital paie pour l'erreur d'une sauveteuse
Actualisé

Décès d'une fille de 6 ansL'hôpital paie pour l'erreur d'une sauveteuse

La négligence fatale d'une sauveteuse après l'accident de ski d'une fille de 6 ans coûtera 80 000 francs à l'hôpital de Walenstadt (SG).

Ce montant sera versé pour le tort moral subi par les parents de l'enfant décédé en avril 2006.

La justice st-galloise a en outre condamné jeudi l'établissement hospitalier à leur payer 8600 francs en dommages et intérêts. Pour fixer le montant des indemnités, le Tribunal d'arrondissement du Rheintal a tenu compte du fait que les plaignants avaient perdu leur fille unique, a indiqué son président Walter Würzer à l'ATS.

L'analgésique de trop

L'enfant s'était cassé la jambe sur les pistes de Flumserberg (SG). Sur place, la sauveteuse de l'hôpital de Walenstadt lui a administré un médicament analgésique et calmant, alors que la fillette avait déjà reçu un anti-douleur de la part d'un secouriste de la station de ski.

La jeune skieuse a alors été victime d'un arrêt respiratoire durant son transport vers l'ambulance, sans que la sauveteuse ne s'en rende compte immédiatement. Cette dernière n'a en effet surveillé ni la respiration ni le pouls de la fille, alors que l'administration du médicament - également utilisé lors de narcoses - l'aurait exigé.

Secouriste pas attentive

Après une tentative de réanimation et un transport par hélicoptère à l'hôpital pédiatrique de St-Gall, les médecins n'ont pu que constater la mort cérébrale de la fillette. Et pourtant, il n'aurait «fallu que très peu de chose» pour sauver l'enfant, selon l'avocat des parents.

Une connaissance de la famille avait en effet tenté, en vain, de rendre attentive la sauveteuse au fait que les lèvres et les ongles de la fille étaient bleutés. La sauveteuse a été condamnée début 2008 à une peine pécuniaire et 1500 francs d'amende pour homicide par négligence.

(ats)

Ton opinion