Actualisé 27.04.2017 à 18:46

GenèveL'hôpital songe à intégrer l'intelligence artificielle

Les HUG inaugurent un Centre de l'innovation. L'outil doit faire émerger des solutions pour faciliter le quotidien de l'institution et des patients et penser la santé du futur.

de
tpi
Le Centre de l'innovation réfléchira notamment à comment intégrer les nouvelles technologies.

Le Centre de l'innovation réfléchira notamment à comment intégrer les nouvelles technologies.

Keystone/Salvatore di Nolfi

«Le but est de trouver l'idée pour demain à laquelle nous n'avons pas encore pensé aujourd'hui.» Directeur des Hôpitaux universitaires de Genève (HUG), Bertrand Levrat nourrit de grandes ambitions pour le Centre de l'innovation de l'institution (CI), inauguré jeudi. Avec le nombre grandissant de patients traités, les HUG doivent faire face à des défis inédits. Ce nouvel outil doit aider à y répondre.

«Si on continue de pratiquer la médecine comme on le fait aujourd'hui, il faudra construire un nouveau bâtiment de 300 lits tous les 15 ans pour pouvoir prendre en charge tout le monde, et ce n'est pas à l'ordre du jour, résume le professeur Antoine Geissbuhler, qui pilote le CI. Nous avons donc besoin de nous adapter et d'innover de manière plus intensive qu'actuellement.»

Le Centre de l'innovation va fonctionner comme un incubateur à idées géant. Les personnes qui cherchent aujourd'hui des solutions dans leur coin vont être réunies à une même table. Se joindront à elles, selon les besoins, des patients, des employés des HUG de tous les départements ou des spécialistes extérieurs, qui fourmillent dans la région. L'intégration des nouvelles technologies sera largement évoquée. Une grande firme informatique américaine viendra par exemple vendredi pour présenter ses recherches et solutions en matière d'intelligence artificielle.

Certaines lignes directrices et des objectifs ont été définis, mais pas de carcan. Le but est de laisser libre cours à la spontanéité pour faire émerger des idées inédites. Le centre essayera notamment de trouver des solutions pour que les médecins passent moins de temps devant leur ordinateur et davantage auprès de leurs patients.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!