Art: L'horloge contestée trouve refuge à l'uni
Actualisé

ArtL'horloge contestée trouve refuge à l'uni

L'œuvre d'art avait dû être décrochée d'un des bastions de la vieille-ville de Genève parce qu'elle dénaturait le paysage. Elle a désormais trouvé une place sous la marquise de l'université.

par
tpi

«Aujourd'hui nous remettons les pendules à l'heure», a lancé Pierre Maudet mardi matin devant le bâtiment Dufour de l'université de Genève. Le conseiller administratif inaugurait la nouvelle horloge du bâtiment, accrochée sous l'avant-toit. Cette installation artistique avait fait parler d'elle il y a quelques années. Accrochée sur un des bastions de la cité côté place Neuve, au-dessus du buste d'Henry Dunant, elle avait en effet été retirée sous prétexte qu'elle dénaturait le paysage genevois.

Baptisé «Quelle heure est-il?», l'objet a désormais trouvé sa place au cœur de la Ville. Offerte par une citoyenne genevoise, cette horloge a la particularité de ne pas «montrer» l'heure, mais de la «dire» en l'affichant en toutes lettres.

Ton opinion