Actualisé 29.03.2017 à 16:30

Porrentruy (JU)

L'horodateur avale le fric, l'agent colle des amendes

L'appareil qui encaisse l'argent des automobilistes à la gare avait un dysfonctionnement. Les CFF vont rembourser des personnes amendées à tort.

de
apn
Les CFF vont annuler les amendes attribuées à tort à des automobilistes au P+R de la gare de Porrentruy (JU).

Les CFF vont annuler les amendes attribuées à tort à des automobilistes au P+R de la gare de Porrentruy (JU).

Leser-Reporter

Quand Laure a vu l'amende de 40 fr. sur son pare-brise, le mardi 21 mars au parking de la gare de Porrentruy (JU), elle a tout de suite su qu'il y avait un bug quelque part. «Je venais de payer un ticket valable pendant 24 heures. Heureusement que j'ai gardé la preuve», a souligné l'employée de commerce âgée de 27 ans. Après avoir envoyé un courriel aux CFF pour signaler l'injustifiable amende, elle a fini par faire appel à sa protection juridique. «Je n'avais même pas reçu d'accusé de réception. Mais quand l'avocat les a contacté par écrit, les CFF n'ont pas mis long à répondre», souligne la jeune femme.

Amendes annulées ou clients remboursés

Porte-parole des CFF, Frédéric Revaz admet que «des amendes ont été données à tort à cause d'une mauvaise manipulation». Rien que pour Porrentruy, la compagnie ferroviaire a pour l'instant compté six cas. «Si des paiements devaient malgré tout avoir lieu, nous rembourserons directement les clients», ont assuré les CFF. Mais l'employée de commerce a déjà détecté une situation similaire à Moutier (BE). Pour les tickets valables pendant 24 heures, le ticket mentionne la date de fin de validité, c'est-à-dire le lendemain.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!