Actualisé 01.07.2019 à 10:35

Drame de Gênes (I)

L'horreur de l'écroulement dans une vidéo jamais vue

Les autorités de Gênes ont diffusé lundi des images inédites de l'effondrement du pont Morandi, survenu le 14 août 2018.

de
joc

La pluie, le pont Morandi, les voitures qui se suivent... Puis tout d'un coup, l'ouvrage qui s'effondre, emportant dans le vide les véhicules qui se trouvaient au mauvais endroit, au mauvais moment. C'est la première fois que des images montrent aussi clairement la tragédie survenue le 14 août dernier à Gênes (nord), lors de laquelle 43 personnes ont perdu la vie. Cette vidéo inédite a été rendue publique ce lundi par les autorités de la ville portuaire.

Ces images terribles ont été capturées par la caméra de surveillance de l'entreprise Ferrometal, explique le «Corriere della Sera». Braqué sur le pilier numéro 9 du pont Morandi, l'appareil a immortalisé l'effroyable chute de plusieurs véhicules. Considérée comme un élément-clé, cette vidéo a été analysée pendant plusieurs mois par des consultants de l'accusation, des magistrats et des hommes de la police financière de Gênes. Visionnées à vitesse normale, ces images ne permettent cependant pas de déterminer l'origine de l'effondrement.

Vendredi, les deux principales piles de ce qui restait du pont avaient été détruites à l'explosif. À 9h37, les quelque 4500 tonnes de béton et d'acier des deux immenses piles à haubans n°10 et 11 se sont effondrées en sept secondes dans un nuage de poussière, sous les yeux et quelques applaudissements de nombreux Gênois venus assister à distance à la démolition. Parallèlement, la construction d'un nouveau viaduc autoroutier en acier et en béton a commencé avec une coulée de béton symbolique cette semaine. Un premier élément, en provenance de la région de Naples, doit arriver vendredi dans le port de Gênes.

Pont de Gênes: les deux piles restantes détruites

Les quelque 4500 tonnes de béton et d'acier des deux principales piles de ce qui reste du pont de Gênes ont été détruites à l'explosif vendredi matin.
(Video: AFP/dr)

(joc/afp)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!